Mich'elle Grenier

Poète, fabuliste, parolière.

LA POESIE est l’essence du langage pour Mich’ elle Grenier. Une langue qui cavale en bordure des marges, donnant voix aux laissés pour compte. Voix singulière qui nous invite à ne pas nous laisser tentaculer par le chiendent rampant.

FABLES

 On prête souvent à la poésie des airs d'austérité voire de mélancolie chronique. Ce n'est pas le cas de Mich'Elle Grenier qui prouve le contraire et sans niaiserie, rimant avec une acuité personnelle sur les choses de la vie.

Sur le ton satirique de la fable, Mich’ elle dépoussière La Fontaine dans un grand éclat de rire, égratigne nos contemporains, source inépuisable d'inspiration tant nous sommes indécrottables!
LA PAROLIERE  de chansons rend hommage à ses grands frères Nougaro, Brassens, Rimbaud qui ont ouvert la voie où crissent les semelles de vent.

Mes livres

LIVRE D'OR

Partagez vos sensations

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

Ecrivez un message

Nathalie Lauro

Cap d' Ail  Alpes maritimes

2 juin 2020

J'ai lu "Flocon chaton", j'ai beaucoup aimé, ces petites poésies sont adorables. Ma mère, qui vit avec moi, l'a lu également. Nous nous lisions à hautes voix les vers rigolos, et il y en a bon nombre.Nous avons vraiment passé une agréable soirée. Ce recueil est doux et apporte de la joie au lecteur.

La couverture gloss est très jolie.

Très belle journée. J'espère que vous recevrez mon recueil rapidement et que vous l'apprécierez.

Amitié poétique,

Nathalie Lauro                                                       

 

Marc Rébéna

Hérouville Saint Clair Calvados

28 Mai 2020

 

J'ai reçu votre recueil Banquet de mots ce matin et l'ai parcouru avec plaisir. C'est une ode à la vie, à la liberté d'esprit et parfois à l'impertinence. Vous maîtrisez diablement bien l'art des vers. Pour moi, c'est cette alliance entre art classique et contenu parfois iconoclaste qui fait tout l'intérêt de votre banquet poétique. La poétesse est bien vivante et donne parfois des coups de griffe !

 

                                                         Félicitations à vous

 

                                                            Marc Rébéna

27 Mars 2020

Francesca  Copelli 

Avignon

 

Merci Mich'elle Grenier pour votre recueil Poémienne qui nous embarque dans une déambulation nomade, à la lueur d'une écriture légère, délicate et sensible.

Cheminement de l'âme qui nous emmène sur les sentiers de l'intime mais en même temps jette un regard éclairé sur le monde violent qui nous entoure . Votre poignant hommage à  Federico Garcia Lorca m' a bouleversé : Continuez de nous enchanter.

Ils ont assassiné le poète,

Tempo criblé de plomb,

Le vent joue la cadence ,

Martelant les accords,

Bourdon d'une guitare qui soudain se rompt.

23Mars 2020

Serge De La Torre

La Bégude De Mazenc Drôme

  https://instantsdecriture.blogspot.com

Me reste une grande joie, et un grand merci à dire, j'ai reçu cet exemplaire de Poémienne: une bien amicale surprise. 

Trouée de soleil au milieu de sombres nuages, cascade de mots, florilège de poèmes divers écrits pour toutes saisons. 

Comment ne pas être touché d'un si beau partage, comment ne pas dire en un mot un merci qu'on ne sait pas mieux dire.  

Avec toutes mes amitiés et mes souhaits que nos routes se recroisent bientôt ou pourquoi pas, que nos mots se tissent sur la toile. 

 

De bien belles choses dans ce livret de poèmes, poémienne, comme je les aime.

J' aime Poémienne  également ou Métisse et le suc des mots  de semblable manière. Le très touchant Je suis venue  aussi. Mais plus facilement encore que d'élire au Panthéon des poèmes entiers, je préfère souvent retenir des extraits qui me chantent beau comme des flocons à l'oreille: comme cet hommage à Cabu:

Il est mort, le rieur, les doigts pleins d'encre

Gavroche du crayon, espiègle diablotin

Qui croquait la bêtise de sa plume épicée.

 

Higelin, homme de vive langue,

De chair drue

Sur le fil du vertige,

Tu danses prince gitan

Mèche rebelle,

Tu brames la vie intense ...

 

Je t'attends comme la rosée

Lampée au ventre des sources

 

Cette vie, la risquer,

Fracasser les cages

Briser les carcans,

Fouetter ses chimères

Aux crinières du vent

Merci Michelle pour cette belle surprise.

Jeudi  12 Mars  2020.

La tribune Montélimar

Laure Oswalt

Impertinent Au fabuleux chat noir !

La frondeuse Mich’ elle Grenier nous ravit avec ses nouvelles fables : Au fabuleux chat noir. La fable, à la sauce Grimelle , son pseudo magique, ou à la manière de la Fontaine décoche ses flèches cinglantes , si percutantes. Tout est débusqué par sa plume satirique : Le paon et les moutons qui ne sont autres que Macron et les gilets jaunes, les mannequins anorexiques, l’ Académie française , les gourous…  Dans le grand cirque du monde pédalent des présidents dont la cour pullule de  flatteurs et d’ hypocrites.  Sa frénésie  d’écriture répond à sa voracité livresque, mais n’en réchappe que le meilleur,  ces vers qui se tortillent en musique, partitions  ciselées  en orfèvre. Un plaisir jouissif si vous aimez la langue. Parmi les écrivains qui la nourrissent, les incarnés et sensuels Hélène Desnoues, Colette, André Velter  mais aussi les classiques jean Richepin, Flaubert, Verlaine et Rimbaud le flamboyant .

Au fabuleux chat noir est en vente au Marsannais à Marsanne, Au thé à la page à Montélimar, 10€.

Chez l’auteure  grimelle@orange.fr ou sur son site ici.    

 

13/02/20

Françoise Guinot

La Laupie

Je mets 20/20 pour le site de poémienne très réussi et les futurs poèmes 

de cette année 2020. Je suis fan inconditionnelle de cette fabuleuse Poémienne.

12/02/20

Serge de La Torre

La Bégude De Mazenc Drôme

https://instantsdecriture.blogspot.com/

Un pamphlet vous dis-je ! Et subversif encore ! De façon radicale et toute à sa façon fine et pleine d’humour caustique! Oui, dans ce livre

Au Fabuleux chat noir, la fable est au service de l’irrévérence stimulante ( la meilleure, celle qui conduit à la conscience, à l’intelligence de l'esprit et du cœur !) Sans prétention affichée, sans même en avoir vraiment l’air ! Mais dans une façon très personnelle et travaillée de dire sous les douces apparences, quelque chose d’une critique de nos modes de vie un peu endormis par l’ordinaire, quelque autre chose des illusions dans lesquelles nous aimons parfois à accepter de nous voir bercés. Et combien d’autres encore de ces travers sont ici croqués en formes de gourmandises acidulées : hommes et femmes mêlés! Oui, à nous regarder en face à la loupe des poèmes de Mich’elle Grenier, il reste à faire, à être et devenir pour vivre en conscience et qui sait, simplement nous hisser à la hauteur de nos possibles. Mais, toujours, la tendresse poétique, l’humour et la dérision trouvent (elles ou ils) à nous aider, qui sait à nous sauver ! Dans les poèmes-fables de Mich’elle Grenier le jeu de mots tient le bout de la table, à sa droite siègent les rimes avec leur intelligence et leur aisance singulière, à gauche musicalité, polysémie et facéties se délectent. Le mot au service de l’idée. Et le silence entre eux pour dire ce qui n’a point besoin d’être expliqué, juste besoin d’être ressenti. Pour moi, ces fabliaux comme les autres poèmes de Mich’elle seront, à jamais, chuchotés, de mémoire, à mon oreille (au travers de son long tube magique cartonné) : Mich’elle Grenier se plut un jour à m’en dire un ainsi, lors d’un salon littéraire : une belle expérience que ce livre, comme ce poème dit à voix feutrée. Un plaisir raffiné!

 

 

 

 

14 /12 /19

Anne Reck Veyras Ardèche

Merci  pour votre invitation à découvrir votre nouveau site  sur la toile.Très chouette, très clair au niveau de la présentation, du menu et de la navigation. .Bravo à vous !Et merci pour toutes les infos dans votre agenda, c’est convivial et généreux. j’irai le consulter régulièrement. J’ai crée un site WIX aussi pour « Aquarelle en Liberté », je vous mets le lien des infos régulières aussi sur les expos du coin Drôme Ardèche. https://www.aquarelleenliberte.com/

Enfin vous dire que je suis très touchée de retrouver mes impressions à la lecture de Flocon Chaton, ... ça me donne envie de le relire .Tellement jolis ces petits poèmes !

 

14 /12 /19

Jeanne Champel Grenier Saint Laurent du pape

 

Bravo pour ce nouveau recueil de Fables ! Ce petit chat couleur café noir grignotant son croissant  de lune dit que la nuit sera aussi belle que le jour et que tout lui est ouvert car l'imagination et la liberté n'ont pas de limites sur les traces de la poémienne... Tu m'apporteras ton livre, on échangera avec le mien qui vient aussi de grimper aux arbres citoyens et qui s'intitule:''Il y a très très longtemps...Il faisait beau''.

http://www.jeannechampelgrenier.com/

15/11/19

Alain Nocus Ghellab Salagnac Dordogne

Bonjour Mich'Elle  

A Faux la Montagne au festival Folie les mots nous avons bien fait de faire le troc  de nos livres. J 'ai lu Banquet de mots. J''ai touché sous ces mots un humus qui nous est commun , des référents de poésies et de chansons qui semblent avoir déposé leur grain sur nos sens respectifs . 

Le banquet de mots va faire partie de mon bagage les quelques fois où on fera des retrouvailles lectures cet hiver avec une poignée d'amis.

je suis aussi allé visiter poémienne pour  poursuivre notre petite rencontre et y ai retrouvé des Desproges , Cabu, Nougaro qui aussi se baladent, causent et recousent dans mon petit panthéon.

 Il y a en Corrèze un festival poésie chanson à Concèze courant août auquel vous pourriez être sensible: festival Dec'Ouvrir.  Et merci pour votre message, qui est arrivé le jour de mon anniversaire. je suis né au mois du coca, quelque jours avant que "certaine" l'abandonne pour le beau Jojo.

 Bye Alain


10/09/19

Alain Nouvel Beauvoisin Drôme

J'ai lu et savouré tes " Fables de Grimelle ", avec ces animaux fort sympathiques, chat de gouttière, chatte obèse , zébu, Caniche et clébard et, délicieux, Raoul et les deux meufs, trois "animaux" d'un autre genre. C'est coquin et spirituel.

Je suis vraiment ravi que tu souscrives à ANTON, j'espère que ce personnage te plaira. Lui aussi a des relations très fortes avec la nature, tu verras.

Bien amicalement à toi !

 

Alain Nouvel


23/10/18

Anne Gary Veyras Ardèche


Ce que j’aime dans flocon chaton  c’est l’alternance des poèmes au-dedans et au-dehors, comme flocon chaton qui revient avec ses « quatre pattes frigidaire pelotonnés contre sa mère... » trop mignon, le temps de faire le plein d’amour et repartir à la découverte du monde...Bravo à vous et merci encore ! Coup de cœur de mes 3 filles 13,15 et 19 ans, mon mari et moi pour Stalactite .... trop trop beau !!! suivi de très près par Bonne année, Noam, et Mamée Pissenlit... Sapin vivant aussi.... Très touchants, très beaux ! Mes filles ont beaucoup aimé aussi Li et Go.
Au plaisir de vous lire.

 25/10/2018

Anne Gary Reck Veyras ardèche


Votre recueil Flocon chaton est tout en finesse et tendresse avec des mots simples. Il a quelque chose d’apaisant, de rassurant pour petits et grands. Il est question de l’hiver mais avant il y avait l’automne, et après il y aura le printemps.... Ces allusions à l’avant et à l’après inscrivent le lecteur dans une continuité, et place l’enfant dans un être au monde bien plus grand que lui (beaucoup de thèmes : le temps qui passe, la vieillesse, la mort, le partage, la tolérance, le respect de la nature, les fêtes qui rassemblent, les plaisirs simples ... LA VIE !Des mots qui chantent et enchantent ; des sonorités enveloppantes et joyeuses. 

 07/06/2018

Christian Perez  Thisy les bourgs Rhône


 Vos textes sont irréprochables. Je n'y ai décelé aucune faute d'un point de vue technique. Vous maitrisez totalement l'art d'écrire des poèmes. Ce n'est pas donné à tout le monde. Bien évidemment, et vous le savez aussi bien que moi, la poésie, ce n'est pas que cela. Il y a aussi la part dévolue à l'émotion, qu'elle soit d'ordre intellectuel ou émotionnel. Mais cette part là est extrêmement personnelle et subjective. Je ne m'aventurerai donc pas sur ce terrain à propos de vos textes. Je laisse à chacun de vos lecteurs le soin d'y trouver son compte... ou pas en termes d'émotion.
 Chacun de vos textes est différent tant sur le plan de l'inspiration que de l'écriture. Métisse illustre parfaitement le thème du récent printemps des poètes sur l'Afrique.
"La vie",  témoigne de votre versant écorchée-vive, exigeante dans le choix des êtres auxquels vous consentez à livrer une partie de vous-même. Je dirais qu'il faut vous mériter.
"Claudiquant" , sans doute le plus original, mais aussi le plus risqué car on peut vite tomber dans la facilité du jeu de mot pour le jeu de mot, ce qui n'est pas votre cas.
Voilà, chère Michelle. Je ne vous dirai pas : Continuez, vous êtes sur la bonne voie (bonne voix!) puisque vous êtes déjà une poétesse confirmée. Je pense aussi que si vous écriviez moins bien, vous écririez quand même, car l'écriture est pour vous aussi indispensable que l'air que vous respirez.
Je vous embrasse
Christian PEREZ

Artiz (Montélimar news)


Jongleuse de mots, Mich’Elle joue. Elle a des années-lumière gravées dans le creux de ses mains. Elle craint le jour où son cœur ne battra que d’une aile. En attendant, prosélyte, elle s’enivre de mots et merveilles. Reine des gueuses, elle vadrouille, renifle l’air du temps. Pas en en train, ni en bagnole, encore moins en avion. Elle n’ira pas à Madagascar. Sans doute écolo et partisane de la décroissance, elle n’économise pas ses ressources quand il s’agit d’interpréter ses textes. Lorsqu’elle se fait chat loupé (crasse-misère, poils rabougris), elle lève sa patte en proclamant : ni Dieu, ni maître, ni croquettes !

le 07/03/2018 à 09:36

Etienne Stéphane  Saint Paul trois châteaux


Bonjour Mich'elle.
Je viens de lire ton poème Péché.
Quel plaisir !!!
Quelle fraîcheur !
Je te félicite, et cours sur ton site
Découvrir tes petits bijoux.
Myriam apprécie aussi.
Merci beaucoup
A bientôt j'espère .

Etienne

  • Facebook Mich'elle Grenier
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now